Site investisseur

 

Investissements RenaissanceMD

Perspectives de Gestion d’actifs CIBC – LA CROISSANCE MONDIALE BAISSE DE RÉGIME



Les tensions commerciales mondiales, le risque budgétaire italien et la montée des taux d’intérêt ne sont que quelques-uns des problèmes auxquels ont dû faire face les marchés boursiers cette année. Seuls quelques pays, dont les États-Unis, ont réussi à dégager des rendements positifs. La diversification des portefeuilles n’a pas été d’un grand secours — les marchés obligataires mondiaux affichent aussi des rendements négatifs depuis le début de l’année. Le cycle économique mondial marque le pas alors que nous entrons dans la phase tardive de l’expansion, mais la croissance demeure supérieure au potentiel.

POINTS SAILLANTS

Titres à revenu fixe par rapport aux actions : Les risques géopolitiques diminuent, mais ne disparaissent pas. Comme les perspectives cycliques sont plus favorables, nous entrevoyons une fenêtre d’opportunité pour les actions, avec plus de volatilité.

Actions : La Chine a mis en application quelques mesures de stimulation pour soutenir son économie et atténuer les effets de sa guerre commerciale avec les États-Unis. Alors que les cours des marchés émergents (MÉ) sont déjà ajustés à une bonne partie des mauvaises nouvelles, il faudra peut-être un peu plus de temps pour que les places boursières des MÉ se redressent.

Revenu fixe : Les rendements obligataires mondiaux devraient continuer de grimper, les taux des obligations souveraines de 10 ans atteignant 3,25 % (États-Unis) et 2,75 % (Canada).

Devises : Les perspectives à court terme se sont améliorées pour le dollar canadien, mais le huard reste handicapé par des difficultés structurelles à long terme.

Lire le rapport

Résumé du Perspectives

Commentaires vidéos du Perspectives avec Luc de la Durantaye

Balado avec Luc de la Durantaye