Site investisseur

 

Investissements RenaissanceMD

PERSPECTIVES DE GESTION d’ACTIFS CIBC
LES BANQUES CENTRALES PASSENT LE RELAIS


Les banques centrales doivent céder la main à d’autres autorités politiques (c’est-à-dire aux gouvernements) pour qu’elles poursuivent les efforts de stimulation par une politique budgétaire et des réformes structurelles à plus long terme. C’est évidemment plus vite dit que fait, étant donné les tensions politiques dans de nombreuses régions. Les risques politiques seront particulièrement élevés au cours des prochains mois avec les élections présidentielles américaines. De plus, en 2017, beaucoup de pays européens tiendront également des élections. Cela retarde considérablement le recours à la politique budgétaire pour soutenir l’activité économique.

Principaux aperçus :

Titres à revenu fixe par rapport aux actions : Depuis le début de l’été, nous avons adopté une attitude plus neutre entre les actions et les titres à revenu fixe. Cependant, il est peu probable que les obligations remontent beaucoup en cas de correction boursière due à une aversion pour le risque et elles assureront probablement un degré moins élevé de diversification des portefeuilles que par le passé.

Actions : Même après une période récente de rendements supérieurs, les marchés boursiers de l’Asie émergente présentent encore une valorisation intéressante et la région demeure notre préférée en ce qui concerne les actions mondiales.

Revenu fixe : Les cours des obligations gouvernementales canadiennes resteront pratiquement inchangés alors que les obligations de sociétés continueront de dégager un rendement supérieur.

Devises : Le dollar canadien perdra probablement du terrain – pas seulement par rapport au dollar américain, mais aussi par rapport à d’autres monnaies de notre univers de négociation.

Lire le rapport

Résumé du Perspectives

Commentaires vidéos du Perspectives avec Luc de la Durantaye

Balado avec Luc de la Durantaye: La neutralité, un gage de sûreté