Site investisseur

 

Investissements RenaissanceMD

Plus avantageux d'investir dans un REER ou un CELI que de rembourser des emprunts à faible coût : Jamie Golombeck



Dans ce nouveau rapport, Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?, M. Golombek explique comment le paiement d’une dette à taux d’intérêt peu élevé, comme une hypothèque peut avoir une incidence négative sur l’épargne-retraite à long terme.

Le rapport illustre le gain potentiel découlant de l’épargne à long terme dans un REER ou un CELI comparativement à celui obtenu à la suite du remboursement d’une dette en utilisant trois exemples avec des taux d’imposition marginaux différents. Chaque exemple se base sur l’hypothèse d’un excédent de revenu avant impôt de 2 500 $ par année, d’un taux de rendement des placements à long terme de 6 % dans un REER ou un CELI et d’un taux d’intérêt de 3 % sur le prêt hypothécaire pour une période de 30 ans.

Lorsque le taux de rendement des placements est supérieur au taux d’intérêt sur la dette, il s’avère plus avantageux d’investir, que ce soit dans un REER ou un CELI. Si vous ne prévoyez aucun changement à votre taux d’imposition, vous tirerez le même avantage, que vous investissiez dans un REER ou un CELI. Si vous prévoyez que votre taux d’imposition aura diminué au moment du retrait, vous réaliserez un gain plus important en investissant dans un REER plutôt que dans un CELI. À l’opposé, si vous prévoyez que votre taux d’imposition aura augmenté au moment du retrait, il vous sera plus avantageux d’investir dans un CELI que dans un REER.

Si vous êtes prêt à tolérer un certain risque dans votre portefeuille de placement et qu’il vous reste assez de temps avant la retraite, vous pourriez être en mesure de réaliser un important gain en cotisant à un REER ou à un CELI et en sautant les paiements supplémentaires sur votre dette assortie d’un taux peu élevé.

Pour en savoir plus